Si on parlait patrimoine ?

Géologique, technique, humain …..

Passées les grandes heures du siècle de Louis XIV beaucoup se sont interrogés sur le devenir et la mise en valeur des ressources minérales nationales.marbre Le XIXe siècle voit la marbrerie se mécaniser et les expositions nationales des produits de l’industrie puis les expositions universelles présenter les réalisations de grands marbriers, sculpteurs, décorateurs jusqu’à l’apogée « Art Déco » des années 1920 1930 et la somptueuse exposition de 1925 à Paris. Et pourtant ce matériau continue à être utilisé dans nos gares, aéroports, centres commerciaux, monuments de prestige.... Essayons de retrouver l’esprit des premiers encyclopédistes romains pour qui c’était une merveille de voir transporter « les cimes des montagnes », là où est gravée l’histoire de la Terre. Et pour commencer essayons donc de mieux comprendre ce matériau et ces lieux d’exploitation si souvent abandonnés ou détruits en commençant par un département pyrénéen emblématique : l’Ariège.

Dans la salle de conférence du Barri à Auzat ce jeudi 7 avril à 20h30. Didier FERT, Géologue, ancien enseignant, Président des Amis du Musée du Marbre de Bagnères-de-Bigorre.